FAQ ostéopathie

Ai-je besoin d'une ordonnance pour consulter un ostéopathe ? 

Non. L’ostéopathie est reconnue comme profession de première intention. C’est à dire que l’ostéopathe est habilité à recevoir directement le patient sans prescription médicale préalable.

Un ostéopathe fait-il forcément craquer ?

 

Non. L’ostéopathe possède un champ de technique très large. Les techniques ostéopathiques consistent en des mobilisations douces des différents tissus du corps. Les éventuels "craquements" ne sont donc pas systématiques. N'hésitez pas à en parler à votre ostéopathe pour qu'il adapte ses techniques si ces derniers vous dérangent. 

Quel est le tenue adaptée pour une séance d'ostéopathie ? 

L'ostéopathe travaillant manuellement sur l'ensemble du corps, les séances sont donc réalisées en sous vêtement. Il est toutefois possible de venir avec un short ample. 

 

Combien de séance sont nécessaires ? 

Il n'existe pas de règle précise sur le nombre de séance qui reste à l'appréciation de votre ostéopathe. 

En moyenne, un traitement peut nécessiter plusieurs séances (de 2 à 3) espacées de 2 semaines. Il peut arriver qu'une seule consultation soit suffisante et parfois il en faudra davantage.

Pouvez-vous nous donner quelques exemples de cas pour lesquels des améliorations ont été observées après une prise en charge ostéopathique ? 

Des améliorations ont été observées dans les cas suivants: *

  • Cou -Tête : céphalées, troubles déglutition, proalvéolie, acouphènes, vertiges, troubles sensoriels, limitation champs visuel, craquement au niveau de l’articulation de la mâchoire.

  • Rachis : cervicalgies, dorsalgies, lombalgie, douleurs lombo-sacrées, sténose du canal rachidien, spondylarthrite ankylosante, traumatisme en coup du lapin récent (late whiplash syndrome), coccygodynie, syndrome de KISS. 

  • Thorax (cœur, poumons) : troubles du système cardio-vasculaire (douleur thoracique, sensation d’oppression, palpitation) , douleurs épigastriques, douleur post fracture costale, troubles asthmatiques, toux spastique sur bronchite. 

  • Articulations périphériques :

    • membres supérieurs : syndrome canal carpien, périarthrite scapulohumérale, douleur post opératoire suite à une fracture humérale subcapital, épicondylite humérale

    • membres inférieurs : syndrome bandelette ilio-tibiale, méniscopathie, troubles de la marche, épine calcanéenne , déformation congénitale du pied (talus vertical), arthrose sévère du genou.

  • Tubes digestifs : nausées, œsophagite de reflux, constipation, ballonnement, colique chez le nourrisson, syndrome intestin irritable, maladie Crohn.

  • Le petit bassin : douleur au niveau du plancher pelvien, incontinence post-accouchement, énurésie, douleurs génitales, colique hépatiques récentes, hypertrophie bénigne de la prostate.

  • Neurologie : syndrome piriforme, névrite optique.

  • Dermatologie : bulles cutanées inexpliquées au niveau des jambes. 

*Langer, W., & Hebgen, E. (2016). Manuel d'ostéopathie. Maloine.

**Si vous avez une autre question n'hésitez pas à me la poser via l'espace contact du site ou directement en me laissant un message par téléphone. 

1 bis route Nationale 

60430 Warluis 

(Sud Beauvais) 

Oise - Picardie - Hauts de France

Ostéopathe D.O.

Ergonome 

Coach sportif

Tél : 07 67 96 47 68

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 - Philippe AUER