Tendinopathie d'Achille

La tendinopathie d’Achille : une pathologie fréquente.

La tendinopathie d’Achille est la cause la plus commune de douleur postérieure du talon.

De manière générale on retrouve le mot tendinopathie qui est un terme se référant aux conditions cliniques en dedans et en dehors du tendon en relation avec une sur-utilisation de ce dernier.

Cela inclut les pathologies comme : 

- la tendinose (dégénération du tendon sans signes cliniques ou histologiques d’inflammation),
- la tendinite (inflammation du tendon),
- la paratendinite (présente abondance ou congestion de sang du paratendon).  

La tendinopathie d’Achille a été constamment reportée comme une des lésions les plus souffertes par les coureurs.

On note une différence entre :           

- la tendinopathie de la portion moyenne du tendon d’Achille localisée anatomiquement entre 2 et 7 cm de l’insertion du tendon d’Achille sur le calcanéum,                                         

- la tendinopathie d’insertion du tendon d’Achille ou enthésopathie, localisée à l’union de ce tendon et de l’os calcanéum.

La tendinopathie d’Achille est caractérisée par la combinaison de douleur et gonflement du tendon d’Achille accompagné de la détérioration de la capacité pour réaliser des activités physiques importantes.

walk-2635038_1920.jpg
shutterstock_130095368.jpg
Un processus multifactoriel

Les facteurs de risque des tendinopathies d’Achille sont nombreux.

On y retrouve :             

- la sur-utilisation du tendon d’Achille comme dans la pratique d’un sport,                  - la présence d’erreurs et d’un excès d’entrainement,                              

- le manque d’étirement,                  

- les conditions environnementales,   

- le port de chaussures non adaptées,
- des altérations biomécaniques : dysfonction de l’arc transversal du pied, une limitation de la flexion dorsale de la cheville……

Chaussures de course podologue kiné philippe auer beauvais oise 60
Traitements et conseils

Initialement le traitement est toujours conservateur et permet de très bons résultats.

Une prise en charge pluridisciplinaire est importante pour plus d’efficacité.

Différents professionnels de la santé peuvent vous accompagner dans votre prise en charge : médecin traitant, médecin rhumatologue, masseur-kinésithérapeute, pédicure-podologue, ostéopathe.

L’ostéopathe dans une approche globale du corps humain permet par des mobilisations et des manipulations la prise en charge des dysfonctions ostéopathiques et ainsi d’en améliorer sa mobilité et ses capacités d’auto-guérison.

Ostéopathe au travail
Podologue_semelles_orthopédiques.jpg

Le pédicure-podologue par l’observation clinique des pieds, de l’ensemble de l’appareil locomoteur et l’analyse de la marche et de la course, établit un diagnostic précis sur les troubles statiques et dynamiques du patient. Il pourra alors réaliser des orthèses plantaires adaptées à chacun et limiter ainsi la sollicitation des tendons d'Achille. 

Le masseur-kinésithérapeute quant à lui est le professionnel de santé en charge du renforcement musculaire, de l'endurance et de la mobilité des personnes ayant des limitations fonctionnelles. L’utilisation des ondes de choc ont prouvées scientifiquement leur efficacité ainsi que la réalisation d’exercices excentriques dans le cadre des tendinopathies d’Achille.

shutterstock_614637335.jpg
Conseils

Voici un exemple d'exercice excentrique que vous pouvez réaliser avec l'accord de votre professionnel de santé (pédicure-podologue, masseur-kinésithérapeute, ostéopathe). 

Se tenir debout en face au mur sur le step, les talons dans le vide. Se surélever sur la pointe des deux pieds puis décoller un pied du step. Descendre lentement sur un seul pied en faisant descendre le talon le plus bas possible.

Programme possible 

- 5 série de 8 répétitions à faire 3 fois par semaine (un jour de repos de préférence entre chaque séance),

- augmentation de 10% sur le nombre de répétitions chaque semaine,

- durée totale 2 mois. 

Pour diminuer les tensions au niveau de la chaine postérieure des membres inférieurs, vous pouvez également réaliser tous les jours : 

- des étirements des isquio-jambiers et des triceps suraux à raison de deux fois une minute par muscle (à faire des deux côtés), 

- un massage de la voûte plantaire avec une balle de tennis ou avec vos mains. 

Application régulière d’une crème à base d’arnica pour diminuer les douleurs ainsi que de cataplasme à l’argile verte sur le tendon. Pour l'argile verte il est conseillé de mettre dessus un torchon humide pour éviter que l'argile ne sèche. Vous pouvez laisser agir 20-30 min puis rincer à l'eau. 

Pour vos chaussures il est conseillé dans un premier temps d'en choisir avec un talon de 2-3 cm (drop de 2-3cm) pour diminuer les sollicitations sur le tendon d'achille.

Chaussures de course podologue kiné philippe auer beauvais oise 60

Pour terminer l'hygiène de vie globale est importante pour améliorer ses capacités d'auto-guérison : hydratation, sommeil réparateur.... 

Certaines images ci-dessus sont réalisées (avec accord) à partir de vidéos réalisées par Axomove.

Pour plus d'informations sur les consultations réalisées au cabinet par Philippe AUER ostéopathe (à Warluis, à proximité de Beauvais dans l'Oise), vous pouvez me contacter par téléphone ou via l'espace contact du site.