• Philippe AUER

Efficacité des ondes de choc en cas d'épicondylite latérale - "tendinite" latérale du coude.



La pathologie de "tennis elbow" est une tendinopathie qui touche le muscle extenseur commun situé dans la loge latérale du coude. Cette tendinopathie latérale du coude est parfois désignée sous le terme de "tendinite" mais elle n'est pas considérée comme une atteinte purement inflammatoire.


Elle touche environ 2% de la population avec une atteinte plus importante des sujets âgés entre 40 et 50 ans. La dénomination de "tennis elbow" vient du fait que 40% des joueurs de tennis en sont atteints mais seulement 25% d'entre eux décrivent des signes invalidants et intenses particulièrement lors de l’exécution de revers.

Il faut toutefois préciser qu'il ne faut pas être un joueur de tennis pour développer cette tendinopathie. En effet elle touche plus volontiers les personnes sédentaires qui vont faire subir à leurs tendons atrophiés une sur-sollicitation en pratiquant des activités physiques intenses comme par exemple le port de charges lourdes ou tout simplement le jardinage.


Une étude réalisée en 2018 par les auteurs suivants : OC Rogoveanu, AE Musetescu, CE Gofita et MR Traistaru met en avant l'efficacité des ondes de choc dans le cadre de patients présentant des épicondylites latérales ou également appelées "tennis elbow".


50 patients âgés de 35 à 80 ans sont divisés en 2 groupes :

  • le premier sur lequel est appliqué le traitement par ondes de choc (5 sessions espacées de 5 jours),

  • le deuxième qui reçoit un traitement combinant des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des médicaments à usage local associés à un traitement par laser et l'application d'ultrasons.

Il en ressort que le traitement par ondes de choc est un traitement non invasif efficace et sans danger.

Le taux de complications est négligeable et faible.

L'effet thérapeutique est cumulatif c'est à dire qu'il nécessite plusieurs séances et requiert dans une grande partie des cas 3 à 5 sessions.

Une diminution de la douleur est fréquemment observée chez les patients dès la première session.


En conclusion de cette étude, l'usage des ondes de choc dans le cadre des épicondylites latérales présente des résultats supérieurs en comparaison aux techniques classiques de kinésithérapie et permet une réduction de la douleur et de l'incapacité temporaire de travail pour ces patients.


Qui peut pratiquer les traitements d'ondes de choc ?

Le masseur-kinésithérapeute ou le médecin sont les professionnel de santé habilités à réaliser cette thérapie.


Pour plus d'informations sur les traitements par ondes de choc réalisés au cabinet (à Warluis, à proximité de Beauvais dans l'Oise), vous pouvez aller sur la page suivante : https://www.philippeauerosteopathe.fr/ondesdechoc ou me contacter par téléphone ou via l'espace contact de mon site.


Bibliographie

- Rogoveanu, O. C., Mușetescu, A. E., Gofiță, C. E., & Trăistaru, M. R. (2018). The Effectiveness of Shockwave Therapy in Patients with Lateral Epicondylitis. Current health sciences journal, 44(4), 368–373. https://doi.org/10.12865/CHSJ.44.04.08

- Livret scientifique - Exo Medical

1 bis route Nationale 

60430 Warluis 

(Sud Beauvais) 

Oise - Picardie - Hauts de France

Ostéopathe D.O.

Ergonome 

Coach sportif

Tél : 07 67 96 47 68

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Pinterest Icon
  • White Instagram Icon

© 2020 - Philippe AUER